Ados LGBTI : les mondes contemporains des jeunes lesbiennes

Ados LGBTI : les mondes contemporains des jeunes lesbiennes, gays, bisexuel(le)s, transgenres, intersexes

Thierry Goguel d'Allondans

Pastille Fouineur.se en couleur
Collant AGOL recommande en couleur

Le XXIe siècle a débuté, dans bon nombre de pays, avec des progrès législatifs conséquents pour les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, intersexes (LGBTI). Le mariage pour tous, l’ouverture à l’adoption pour les couples de même sexe, des lois réprimant les discriminations liées aux identités de genre et aux orientations sexuelles… autant de dispositions qui s’appliquent dans de nombreux pays de l’hémisphère Nord et quelques pays du Sud, même si quelques-uns, ici ou là, y voient encore une perversion de l’Occident et considèrent toujours les personnes lgbti comme de dangereux délinquants, des malades chroniques, des pécheurs sans remords. Les jeunes « sont » le monde d’aujourd’hui et, à ce titre, le façonnent. Les jeunes lgbti sont donc une partie de ce monde et de ses artisans. Mais ils investissent également d’autres mondes, à la marge, plus ouverts à leurs identités. Ils investissent des « lieux autres », réels et imaginaires, où ils peuvent enfin exister, être reconnus et, lorsqu’ils ont été symboliquement mis à mort, renaître. Il peut y avoir des passages d’un monde à l’autre, mais il peut aussi y avoir des frontières infranchissables, des murs de la honte. Le risque, c’est que ces deux mondes soient tellement étrangers l’un à l’autre et deviennent tellement inconciliables qu’aucun échange ni aucun partage ne puisse advenir.

Ados LGBTI : les mondes contemporains des jeunes lesbiennes, gays, bisexuel(le)s, transgenres, intersexes

Thierry Goguel d'Allondans

Pastille Fouineur.se en couleur
Collant AGOL recommande en couleur
Le XXIe siècle a débuté, dans bon nombre de pays, avec des progrès législatifs conséquents pour les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, intersexes (LGBTI). Le mariage pour tous, l’ouverture à l’adoption pour les couples de même sexe, des lois réprimant les discriminations liées aux identités de genre et aux orientations sexuelles… autant de dispositions qui s’appliquent dans de nombreux pays de l’hémisphère Nord et quelques pays du Sud, même si quelques-uns, ici ou là, y voient encore une perversion de l’Occident et considèrent toujours les personnes lgbti comme de dangereux délinquants, des malades chroniques, des pécheurs sans remords. Les jeunes « sont » le monde d’aujourd’hui et, à ce titre, le façonnent. Les jeunes lgbti sont donc une partie de ce monde et de ses artisans. Mais ils investissent également d’autres mondes, à la marge, plus ouverts à leurs identités. Ils investissent des « lieux autres », réels et imaginaires, où ils peuvent enfin exister, être reconnus et, lorsqu’ils ont été symboliquement mis à mort, renaître. Il peut y avoir des passages d’un monde à l’autre, mais il peut aussi y avoir des frontières infranchissables, des murs de la honte. Le risque, c’est que ces deux mondes soient tellement étrangers l’un à l’autre et deviennent tellement inconciliables qu’aucun échange ni aucun partage ne puisse advenir.

Intérêts : , ,

Nombre de pages : 329 p.

Livre québécois :

Type de document :

Format : Papier, Numérique

Langue : Français

Série de livre : Non

Livre jeune adulte : Lecture intermédiaire

Livre jeunesse/adolescent : Lecture intermédiaire

Suggestions

Tu pourrais aussi aimer

Icône Instagram Icône Youtube