#Bitch : les filles et la violence

Jasmin Roy

Intérêts : Violence, Fille, Intimidation

Nombre de pages : 144 p.

Québécois

Quand on se dit pute, salope ou bitch entre amies, ça ne veut absolument rien dire. C’est des mots comme les autres. S’il y en a qui trouvent ça insultant, y ont juste à ne pas écouter. Sophie, 12 ans Dès 8 ans, certaines fillettes utilisent les mots «pute», «salope» et «bitch» pour s’intimider, mais aussi pour témoigner leur amitié. Derrière ces injures devenues banales se profilent différentes problématiques: violence physique, violence dans les relations amoureuses, mais aussi rivalité, besoin de faire partie d’un groupe quel que soit le prix à payer, manque d’estime de soi… Après avoir donné plus de 1000 conférences sur l’intimidation dans plus de 400 écoles du Québec, Jasmin Roy lève le voile sur les visages que revêt aujourd’hui la violence chez les jeunes filles. Le but de cet essai n’est pas de désigner des coupables, mais d’aider parents et éducateurs à mieux comprendre certains enjeux et, ultimement, à poursuivre la lutte pour l’égalité des sexes.

Tu aimeras aussi

Plus de livres sélectionnés selon tes intérêts

Concours
& évènements

Ne manque pas ta chance!​

Toute l’année, cours la chance de remporter des cadeaux et de participer à des rencontres sur des thématiques variées en consultant notre page d’évènements. Plusieurs concours et évènements t’attendent.

Questions

Si tu as besoin d’aide, ou si tu as des questions ou des commentaires, tu peux nous écrire à info@prel.qc.ca. L’équipe se fera un plaisir de te répondre.

Vous devez absolument vous rendre à la bibliothèque de votre municipalité. Prenez le temps de bien lire les documents que vous devez avoir en votre possession afin d’ouvrir votre compte d’usager.

Oui! Bien sûr. Nous serions ravis d’avoir les commentaires et suggestions des lecteurs et lectrices. Vous êtes les meilleur.e.s personnes pour proposer des ajouts. N’hésites surtout pas! Nous sommes curieux de les découvrir aussi. Écris-nous à info@prel.qc.ca

Pour emprunter un livre à ta bibliothèque publique municipale, il te faut une carte d’usager. C’est obligatoire pour les emprunts.  Le plus simple est de visiter le site internet de ta bibliothèque ou d’appeler pour avoir les renseignements nécessaires à ton inscription.  N’oublie pas que la bibliothèques scolaires de ton établissement scolaire peut aussi t’aider à trouver les lectures que tu cherches.

Oui, tout à fait! Certaines bibliothèques offrent ce service, et des prêts entre bibliothèques existent. La meilleure façon de procéder est de demander à ton ou ta bibliothécaire ce qu’il peut faire. Ils seront ravis d’aider un usager à trouver son bouquin souhaité.

Si tu éprouves des difficultés à voir les icônes des concours, il se peut que ton «Coupe-feu» communément appelé «FireWall» bloque l'accès. Il s'agit d'un logiciel de protection contre les virus. Il faut aller dans tes paramètres et voir si l’option «Ne pas afficher de pop up ou de bannière publicitaire» est activée. Si c’est le cas, tu dois désactiver cette option pour accéder à nos concours.

La plupart de nos prix et de nos partenaires sont au Québec. Donc, si par exemple, un restaurant de la région de Montréal offre une carte-cadeau, on imagine qu'un jeune de Vancouver ne pourra pas se déplacer pour en profiter. Mais l’équipe AGOL fait tout en son pouvoir pour offrir des concours qui rejoignent le plus grand nombre de personnes possible.

Lorsqu'un concours est terminé, nous affichons la liste des gagnants sur les réseaux sociaux. Suis-nous sur Facebook et Instagram! Cependant, il est possible qu'il y ait un délai car nous devons parler aux gagnants avant d'afficher leurs noms sur les sites.